Les Ateliers aux Assises Citoyennes

Ateliers

ATELIER 1
Pratiques de soins et d’accompagnement : entre résistances et inventions
avec la participation de Pierre DARDOT, philosophe
Modérateurs : Dr Yacine Amhis, psychiatre, la CRIEE, Reims – Françoise Nielsen, psychanalyste, Utopsy,
Paris Benjamin Royer, psychologue clinicien, association Vice&Verça – université Paris XIII, La nouvelle Forge
Dominique Damour, Psychologue clinicienne, membre de la coordination Inter-collèges des psychologues
hospitaliers IDF, Pontoise – Dr Mathieu Bellahsen, psychiatre, Utopsy, Etampes

 » L’atelier sera l’occasion d’une discussion citoyenne pratique et politique. Nous tenterons d’ouvrir ensemble les contradictions qui animent le champ du soin et de l’accompagnement. Comment penser différentes possibilités d’accueil et de relation de soins ? Comment œuvrer à une hétérogénéité de pratiques qui dessineraient des perspectives émancipatrices singulières et collectives ?

Pour nourrir la discussion seront notamment présents à l’atelier : Loïc Andrien, Marie José Cinq Mars, Marie José Villain, Collectif Artaud de Reims, les Psycausent, Pierre Dardot. »

ATELIER 2
Espaces partagés : vie quotidienne et citoyenneté
Les clubs thérapeutiques, les associations de secteur, les groupes d’entraide mutuelle, sont des espaces où se rencontrent, débattent, se construisent des projets en partage entre patients, soignants, voire des citoyens concernés par le champ psychiatrique, les questions qui touchent à la culture, l’être ensemble, le « vivre ensemble », matrice du politique. A ce titre ce sont aussi des lieux d’expérimentation de la citoyenneté. Ce sont aussi des espaces qui permettent des ouvertures des institutions vers la cité, le champ social, et permettent ainsi une circulation « entre le dedans et le dehors ».
Nous envisagerons de partager différentes expériences, de nombreuses pratiques, qui même si elles ne sont pas répandues dans la plupart des lieux de soins, ou dans la cité, devraient se développer avec l’émergence d’une parole collective des patients, à laquelle se risquent à la confrontation des professionnels et des acteurs de la culture ( arts plastiques, théâtre, etc).

Atelier animé par Aurore Le Nail, Monique Vincent, Paul Machto et Fredéric Niquet, auxquels se joindront notamment Laure Wolmark, psychologue au COMEDE – accueil des exilés-, Nausica Zaballos,doctorante en histoire de la médecine et en anthropologie, Agnès Faulcon, directrice du centre social intercommunal de Montfermeil-Clichy sous bois, Guy Bénisty, metteur en scène directeur du Groupe d’Intervention Théâtrale et Cinématographique, et d’autres …

ATELIER 3
Les familles et les proches comme partenaires pour les soins et l’accompagnement
Crise du patient , Crise de la famille, Crise de la psychiatrie : qui est envahi par les troubles ?
Comment le “système de soins “ se doit-il de soutenir la famille pour qu’elle puisse rester “ aidante “dans ses relations avec la personne touchée par “des troubles psychiques “ ? Quel accueil pour la partie silencieuse de la famille, la fratrie, les enfants, les grands parents ? Quelle place pour les familles et pour les patients?
L’atelier sera un moment de discussion et d’échanges autour du rôle et de la place de chacun par rapport à celui ou celle qui a besoin de soins .
Avec la participation d’ Annick Ernoult, Héléne Davtian, Lise Gaignard, Pascale Molinié, Christine Chaise, Barbara Wallian, Mireille Battut, Victoire Mabit…

ATELIER 4
Articulation du sanitaire et du médico-social
Avec la participation de Marjolaine Rauze, Maire de Morsang sur Orge, vice présidente du Conseil
Général de l’Essonne chargée de la Santé et des Solidarités et du Dr Pascal Crété, psychiatre, Fédération
Inter Associations Culturelles (FIAC), Caen
Modérateurs : Dr Pedro Serra, psychiatre, Utopsy, Bondy – Brigitte Voyard, psychanalyste, Paris – Serge
Klopp, cadre infirmier, Ceméa, Paris

Depuis le rapport Cléry Mélin en 2003, le ministère ne cesse de vouloir limiter la mission sanitaire du Secteur au traitement de la crise, l’hospitalisation ne releverait plus de la sectorisation (rapport Couty 2009). On passerait de la continuité des soins (qui serait dorénavant assurée par le généraliste) à la continuité de la prise en charge « segmentée », assurée alternativement par le Secteur ou le médicosocial. Ce qui remet en cause toute conception psychodynamique du soin intégrant l’histoire de la maladie et du sujet. Ce qui met en concurence le sanitaire et le médicosocial. Le « plan autisme » qui vient d’être publié va-t-il être le levier pour mettre en oeuvre concrètement ces projets? Peut-on sortir de cette impasse? Le Secteur a-t-il encore un avenir? Comment inventer de nouvelles coopération entre ces champs respectant l’approche psychodynamique et articulant continuité des soins avec continuité des prises en charge?

ATELIER 5
Enjeux actuels des soins psychiques pour les enfants
La notion de soin psychique fait elle toujours partie de notre univers quotidien (parent,soignant,pedagogue,directeur)? Les souffrances psychiques des enfants deviennent progressivement de simples troubles neuro-développementaux excluant inexorablement la pédopsychiatrie (cf 3ème plan autisme) tandis que le médico-social sera doté à condition d’utiliser des techniques comportementales. La pédopsychiatrie a t-elle donc toujours un avenir? Comment dans ce contexte, penser une coopération et une continuité des soins entre pédopsychiatrie et médico-social pour préserver l´hospitalité dues aux enfants, en développant des pratiques plurielles et pluridisciplinaires orientées par la psychanalyse et la psychothérapie institutionnelle.?

Avec la participation de Dominique Amy, Pierre Suesser, Dominique Bertin, Moïse Assouline, Pierre Delion et d’Agnès Bachelet et Patrick Sadoun.

ATELIER 6
Justice et Psychiatrie : le Droit, l’Ethique et le soin. Jeunesse, médico-social et sanitaire
La psychiatrie se trouve à la croisée de nombreuses disciplines et les professionnels de la psychiatrie travaillent à la frontière de plusieurs institutions. La justice est de celles-là. Pour autant, les relations entre justice et psychiatrie se situent au cœur de plusieurs contradictions. Ces liens remontent à l’origine même de la psychiatrie comme discipline médicale. Ils constituent par là le pêché originel de la psychiatrie. Les rapports qu’entretiennent l’une et l’autre, peuvent-ils exister dans un climat serein ? Psychiatrie et justice ne peuvent évoluer l’une sans l’autre. On assiste en ce point à une alternance entre recherche d’alliance et clivage institutionnel. Entre altérité et affinité, les paramètres propices à un mariage heureux de ces deux champs d’exercice peuvent-ils être décrits ?

Un grand nombre de questions peuvent être abordées. La loi du 5 juillet 2011 sur les soins sans consentement occupe de nombreux débats actuels. Mais le droit évolue bien vite, dans tous les domaines. Ainsi des lois sur la protection des biens, des lois sur l’irresponsabilité pénale ou de celles touchant au secret médicale, pour ne citer qu’elles. La justice des mineurs également, n’est pas indemne d’évolutions nombreuses, dont certaines inquiètent les professionnels de l’enfance et de l’adolescence. Comment ne pas perdre son âme de soignant, d’éducateur, ou d’accompagnant, tout en gardant la préoccupation d’un partenariat avec la justice, et pourquoi pas, la police ? Est-il possible de maintenir une hospitalité pour la folie en se moulant dans les nouveaux cadres législatifs ? Telles sont quelques une des questions difficiles qui se posent quotidiennement à ceux qui travaillent dans le médico-social ou pour les hôpitaux psychiatriques.

Avec la participation de Serge PORTELLI, magistrat, vice président au tribunal de Paris
Modérateurs :
Dr Thierry Najman, psychiatre des hôpitaux, chef de pôle, Moisselles – Lysia Edelstein, psychologue clinicienne
à la PJJ, Seine Saint Denis – Selma Benchellah, psychologue, association culturelle de Maison
Blanche, Paris – Antoine Machto, psychologue clinicien, Gentilly

ATELIER 7
Évaluation, Qualité… Comment nous réapproprier les mots occupés ?
Avec la participation du Pr Yves Clot, chaire de psychologie du travail, CNAM, Paris et du Professeur
François Gonon, directeur de recherche au CNRS, neurobiologiste, Bordeaux
Dr Bernard Odier, psychiatre, psychanalyste, chef de service, ASM 13, Paris.
Modérateurs :
Émile Lumbroso, psychologue clinicien, association Europsy, Reims – Dr Patrice Charbit, psychiatre
et psychanalyste, Montpellier – Dr Guy Dana, psychiatre chef de service, psychanalyste, Longjumeau –
Dr Bruno Tournaire Bacchini, psychiatre, Utopsy, Clermont de l’Oise

ATELIER 8
Folie, Culture et Sociéte
Dans un monde où domine l’obsession de la norme, de la conduite conforme, toute recherche de façons de penser nouvelles, de façons d’agir différentes, d’un ailleurs, d’un inconnu, provoque des violentes résistances.
La « folie » est toujours la tentative de trouver au-delà de la brutalité du conformisme une voie singulière, inédite. La « culture » sous toutes ses formes s’enracine dans cette exigence, ce risque et ce courage, d’ou la nécessite cruciale d’espaces sociaux qui permettent d’accueillir la transgression, et la relance incessante de la créativité.

Modérateurs: Heitor de Macedo, Alexandra de Seguin , sylvie Prieur, Jacques Mairesse et Patrick Chemla
Pour nourrir la discussion seront notamment présents à l’atelier : Sophie Sirere, Régis Sauder, Lutia Erati, Marie-France Negrel, Lancelot Hamelin, Laure Murat, Adrien Beorchia, Patrick Franquet, Dina Joubrel, Pierre Smet, Charles Burquel

Les modérateurs de l’atelier 8

FacebookTwitterGoogle+Partager