>Tu viens au meeting ?

 

- Tu viens au meeting ?

-Non. Je ne veux même pas savoir où c'est.

-C'est le samedi 17 mars 2012 à Montreuil, à la Parole Errante, de 9 heures à 18 heures

-Je ne viens pas

-Mais tu fais quoi ce samedi 17 ?

- Je dors, j'en ai ma claque! Imagine mes journées: je les passe derrière un écran, et je ne parle plus aux patients. Vois-tu, j'ai mis environ une demie-vie pour apprendre à leur parler. Ou plus exactement ce sont eux,  ceux qu'on dit fous, qui m'ont appris à parler. Ça prend du temps ! Et maintenant, à toute allure, on t'oblige à effacer ce que tu as mis ta vie à apprendre.

-Mais justement ! Viens au meeting. C'est pour penser et c'est pour agir !

-Trop tard. C'est foutu. Faut être conscient, quoi ! C'est fini, la psychiatrie ! Maintenant, c'est protocole et compagnie. Alors le programme pour moi, samedi 17 mars, ce sera sieste.

-Tu rêves de quoi, dans tes siestes ?

-Ouh là  là, ça fait un moment que je n'ai plus de rêves…. mais des cauchemars…. un monde sans mots… c'est à dire où les mots ne sont plus des mots mais des comprimés… à prendre à heures fixes sous peine d'être catapulté hors du système…. définitivement seul….

-Ah mais ce n'est pas un cauchemar, c'est la réalité ! Ici et maintenant !! Et c'est le sujet du meeting:  démonter ces discours qui veulent se faire passer pour de la science. C'est la guerre des mots ! Et il vaut mieux se battre à plusieurs si on veut faire autre  chose que de s'empoisonner avec.

-Tu crois qu'il reste une chance ?

-Bien sûr, il reste une chance – surtout si on s'en saisit !

 Patricia Janody

 

ET A CE MEETING  NOUS  POURRONS ENTENDRE:

 

SERGE PORTELLI, VICE PRÉSIDENT DU TRIBUNAL DE PARIS

RAZZY HAMMADI, SECRETAIRE NATIONAL DU PS AUX SERVICES PUBLICS

SYLVIANE GIAMPINO, PRÉSIDENTE DE ZERO DE CONDUITE

PIERRE DARDOT, PHILOSOPHE, CO AUTEUR DE "LA NOUVELLE RAISON DU MONDE

JACQUELINE BERGER, AUTEUR DE "SORTIR DE L'AUTISME"

FRANÇOIS GONON, NEUROBIOLOGISTE

ANDRE CORET, PHYSICIEN

LE PROFESSEUR PIERRE DELION

 

DES REPRÉSENTANTS  DE MESSIEURS HOLLANDE, MELENCHON, POUTOU ET DE MADAME JOLY, CANDIDATS A L'ELECTION PRESIDENTIELLE

PIERRE JOXE , ANCIEN MINISTRE DE LA DÉFENSE ET DE L'INTÉRIEUR, ET BIEN SUR DES SOIGNANTS, DES PATIENTS, DES PARENTS…

ALORS TOUS AU MEETING DU 17 MARS !

FacebookTwitterGoogle+Partager

35 réflexions sur “ >Tu viens au meeting ? ”

  1. Si y a pas frdm et BJP, on vient pas.
    Sinon, on va s'emmerder hein.
    Et pis, qui c'est qui va flooder le porte-voix avec des discours fleuves ineptes si y sont pas là ?

  2. Qu'est-ce que vous prévoyez de nous censurer cette fois? Le rapport de l'HAS? Ah non c'est déjà fait.

  3. Ce que j'adore c'est quand les psychiatres dénoncent les comprimés qu'ils prescrivent chaque jours…

  4. c'est sur ce site que vous semblez bien au chaud messieurs, si une modération digne de ce nom existait, vous le savez très bien vous ne pourriez vous déverser aussi librement sans aucune auto modération quant aux dénigrements répétés que vous trimballez d'articles en articles.

    vous détruisez la possibilité de débattre

  5. @Antoine Charles:
    Vous êtes tout de même le bienvenu dans tous les débats tenus et qui se tiendront sur ce site, donc ni détruits ni menacés de l'être.
    A condition de respecter, bien entendu, la "Nétiquette", dont voici une définition résumée:
    "La nétiquette est une règle informelle, puis une charte qui définit les règles de conduite et de politesse recommandées sur les premiers médias de communication mis à disposition par Internet.
    Le document officiel définissant les règles de la nétiquette est la RFC 1855, rédigé par Sally Hambridge (de chez Intel) pour l'Internet Engineering Task Force, et diffusé en octobre 1995. D'autres documents font aussi autorité, comme Netiquette 1(Virginia Shea, 1994), Netiquette Guidelines (Susan Hambridge, 1995) et The Net : Users guidelines and netiquette (Arlene Rinaldi, 1996).
    S’il ne fallait retenir qu’une règle : Ce que vous ne feriez pas lors d’une conversation réelle face à votre correspondant, ne prenez pas l’Internet comme bouclier pour le faire."
    Voili voiloù…
    BJP

  6. Vous êtes tranquillement en train de détruire la branche sur laquelle vous sembliez être assis: le débat
    Ce n'est plus un débat , ni un échange
    C'est tout simplement l'utilisation méprisante, erronée et malveillante d'un espace de liberté pour les personnes ayant réellement le souhait d'échanger
    la situation est trop grave pour nous puissions vous laisser continuer à prendre possession de cet espace

  7. Hervé a malheureusement totalement raison : ce jeu de rôles pas drôle et masqué (c'est bien commode) finit par être infantile et répétitif. Mais c'est peut-être bien sa raison d'être : empêcher un débat en confisquant son espace avec beaucoup de bagatelle verbale ? Le trio de choc frdm, docteur maboule et BJP dispose visiblement d'un énorme capital-temps (vous n'avez donc pas de boulot ?) accapare l'espace par ses jeux dérisoires de frotti-frotta apparent, et en fait de totale connivence (le bon, la brute et le truand).
    La liberté de débat vaut mieux que ces simagrées trolliques.

  8. freuding, est-ce que l'un de vos messages a jamais été ignoré ? donc le débat rendu moins libre, de ce point de vue ? donc en fait, la dernière phrase de votre message ci-dessus concerne… cedit vôtre message même !

  9. [quote](vous n'avez donc pas de boulot ?)[quote]
    Vous savez, il y en a quelques millions comme ça ….et en plus c'est contagieux ! méfiez-vous !

  10. Frm oui vous êtes un troll et en plus vous insultez les gens, j'ai une amie qui a quitté ce site à cause de vous. Vous êtes trois trolls qui avaient fait fuir tout le monde, je ne sais pas si c'est volontaire ou pas, mais ça pose question en tout les cas

  11. Et Charlieparker aussi c'est un troll ?
     
    Vous êtes de grands comiques, avec vos imputations d'insultes et de trollisme à mon égard. Je vois que le message ci-avant d'Hervé Bokobza se sera révélé avoir touillé un chaudron infernal, ce que j'avais immédiatement perçu. Je vous attends, imputeurs. Tout le monde vous attend. Déballez-vous, et moi aussi je vous aime.
     
    Charlieparker le 3 mars 2012 à 23 h 26 min
    http://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=3238&cpage=3#comment-3274
    Il est remarquable que certains interlocuteurs tels que BJP et frdm s'escriment à vous tenir le crachoir, sans aucune promesse que vous y entendiez goutte, en vous opposant des arguments élaborés (ils vous offrent le produit d'un véritable travail) sans jamais être complètement découragés d'ébrécher ce qui vous maintient dans la platitude et l'inconsistance les plus banales.

  12. Frdm, merci de me citer comme 4e pilier de la chaise de torture de ceux qui admirent leur propre image avec émotion et piété. Je témoigne donc de ma dette envers l'expérience de notre rencontre.
    Aux objecteurs de conscience
    Il est remarquable que certains interlocuteurs puissent se croire en droit de juger, selon leur propre goût, la façon dont d'autres choisissent de s'aimer d'une manière ou d'une autre, le fait qu'ils aient ou non un travail… Que de chantiers… On est mal barrés…
    J'ai toujours parlé très franchement depuis mon plus jeune âge, je suis "pire" en face que sur internet, et il me semble que ceux qui n'osent pas intervenir se font un film sur le fait qu'on les en empêche. Débattez et on verra, en attendant cherchez d'où vient la "malveillance".
    En outre il n'existe aucune limitation du nombre de commentaires par "la machine", mais lorsque l'on se fait le véhicule d'un discours moralisant il est burlesque de parler de "liberté pour les personnes".
    "la situation est trop grave pour nous…" en effet.
    Ensuite croire que dans les rencontres réelles ça n'est pas tout aussi masqué… No Comment
    Comme BJP, je ne crains pas, dans la toute-puissance et la toute-virulence que vous nous prêtez, de "détruire" toute possibilité de dialogue, qui me semble relever de quelque chose d'indestructible en tant que fondamentalement humain.
    Béhémothe si votre amie est partie ça la regarde à 100%, et j'adore le "ça pose question" sans dire lesquelles, ça fait très intéressant comme catch phrase dans les milieux psy. (si votre intervention était humoristique, prière d'ignorer ce commentaire).
    Allez donc, vous autres ! Débattez tout votre soûl ! Ne laissez pas l'horreur de la rupture du bâton vous empêcher de discuter à bâtons rompus !
    CP, l'oiseau qui a arrêté de compter sur la branche.
     

  13. "Bien sûr, il reste une chance – [surtout] si on s'en saisit !"
    Ce n'est pas à comprendre comme de l'optimisme, mais à inverser pour déchiffrer – ne pas essayer est la seule garantie de savoir combien de chances on a, à savoir aucune, et c'est toujours commode de se figurer que "quelqu'un" vous les a détruites. Mais s'en saisir suppose que vous sachiez que ça vous regarde subjectivement, après ça souvent l'indignation morale n'est pas au rendez-vous où certains l'attendent avec certitude. Jetez-vous à l'eau !

  14. Ah oui et petit cross-commentaire pour antoine, hervé et freuding :
    J'ai bien peur que la liberté pour les personnes ( mielleux ) signifie pour vous la liberté pour quelqu'un tant qu'il est personne, c'est-à-dire tant qu'il ou elle ne dévoile pas ce qu'il a de proprement humain, ce qui précisément apparaît chez frdm, BJP, maboule et d'autres. Comme vous le savez tous, persona veut dire masque.
    Certains préfèrent se croire identiques à une statue sacrée dont ils miment tellement mal l'air de dignité qu'ils se montrent grimaçants à leur insu, tant quelque chose de plus naturel demande avec peine à se reconnaître dans le regard de ceux qui les "malveillent" qui est… eux-mêmes.
    Cette attitude de réserve non fondée sur ce qu'il y a à dire ne me paraît en aucun cas politiquement ou socialement constructive, elle est juste naïve mais avec beaucoup de panache et de sophistication politiquement correcte.
    Si vous n'appréciez pas un commentaire, vous n'avez qu'à y répondre, vos remarques se voulant synthétiques ne font que refléter faiblement ce que vous n'osez pas faire : vous engager dans le je(u) de ces discussions.

  15. Bon reprenons.
    Si tous ces parents d'enfants autistes sont contre la psychanalyse, ça veut dire quoi à votre avis?

  16. maboule, votre dernier message n'a aucun rapport avec l'article de la page, ni avec les messages qui précèdent — votre dernier message n'est pas un troll, c'est carrément du spam…

  17. Détrompez-vous? Il s'agit probablement de la question la plus importante qui puisse être posée dans le cadre de ce meeting… Une question qui vous place dans une situation très inconfortable puisqu'elle vous offre la possibilité d'une remise en question sans accuser encore et toujours les parents…

  18. maboule, cette imputation religieuse, votre crécelle, d'accusation ou culpabilisation des parents, à propos des organisateurs de ce meeting, est pour le coup un troll.

  19. Non je pose juste une question, élémentaire, à laquelle vous ne souhaitez pas répondre sans l'admettre.

  20. C'est exact, je ne souhaite pas répondre dans le présent fil à une question qui n'a aucun rapport avec l'article ni avec les messages précédents (ce dont vous êtes le spécialiste, par obnubilation d'imposer toujours les mêmes questions, dans tous les fils, quel que soit le sujet de l'article). Voir les autres fils consacrés à cette question, c'est-à-dire sous les articles relatifs à l'autisme.

  21. @hervé bokobza:
    Monsieur Bokobza,
     
    J'ai l'honneur de m'adresser à vous afin de vous poser les questions qui suivent:
    – A qui s'adresse votre message du 6 mars 2012 à 11 h 51 min?
    – Où voyez-vous une branche sur laquelle nous (qui ?) semblerions être assis et que nous serions en train de détruire?
    – Où voyez-vous une "utilisation méprisante, erronée et malveillante d'un espace de liberté pour les personnes ayant réellement le souhait d'échanger"?
    – Que signifie "la situation est trop grave"?
    – Comment procéderiez-vous pour ne pas laisser une "situation trop grave" perdurer?
    – Quels sont vos attributs ou "privilèges" relativement à l'administration de ce site?
    Je vous remercie par avance pour vos réponses claires et bienveillantes.
    Sincères salutations,
     
    Bruno Jean PALARD
    brunopalardAROBASEfree.fr ,  si vous décidez de me répondre en privé plutôt qu'ici ou en public.

  22. Rapport has citation
     

    "En l’absence de données relatives à son efficacité ou à sa sécurité, du fait des questions éthiques soulevées par cette pratique et de l’indécision des experts en raison d’une extrême divergence de leurs avis, il n’est pas possible de conclure à la pertinence d’éventuelles indications des enveloppements corporels humides (dits packing), même restreintes à un recours ultime et exceptionnel. En dehors de protocoles de recherche autorisés respectant la totalité des conditions définies par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP)14, la HAS et l’Anesm sont formellement opposées à l’utilisation de cette pratique. "

Les commentaires sont fermés.